0835.314406 info@oliodeisassi.it

Avez-vous jamais ressenti de fortes sensations amère et de piquante lorsque vous goûtez de l’huile d’olive? Vous êtes-vous jamais demandés à quoi ils devaient et ce qu’ils impliquent? Ce sont des questions qu’on se pose en tant que consommateurs lorsqu’on goût une huile pour la première fois. Voici un article qui pourrait donner quelques explications.
Nous sommes souvent amenés à identifier ces sensations comme des attributs négatifs qui rendent l’huile d’olive extra vierge moins agréable au palais et, en conséquence, nous sommes amenés à croire qu’il s’agit d’une huile de mauvaise qualité. En réalité, les sensations amère et piquante sont deux des paramètres les plus importants pour identifier une huile d’olive extra vierge de bonne qualité. Dans une huile EVO d’excellente qualité, ces sensations seront parfaitement équilibrées et accompagnées d’agréables notes fruitées. Mais pourquoi ressentons-nous ces sentiments?

Pourquoi est-ce amère et piquante?

Beaucoup de personnes, en goûtant l’huile, ont pu ressentir parfois de fortes sensations amères en bouche. Beaucoup croient à tort qu’il s’agit d’un défaut d’huile, c’est en réalité un trait particulier qui en atteste la fraîcheur et la qualité. En fait, une bonne huile EVO, surtout si elle est neuve, a une saveur intense et robuste qui peut être plus ou moins accentuée en fonction du pourcentage de polyphénols qu’il contient. En effet, les polyphénols sont de puissants antioxydants qui retardent l’oxydation de l’huile et donc son vieillissement, permettant ainsi la consommation et la conservation des arômes même après des mois de pressage. Au lieu de cela, l’absence de tons amers et piquants pourrait être le symptôme d’une huile ancienne ou d’une huile qui s’est oxydée prématurément en raison d’un processus de traitement inapproprié ou d’une conservation non optimale.

La mineure ou supérieure perception des tons amers et piquants est également due au type de cultivar dont l’huile est extraite. Par exemple, la coratine, une variété réputée pour la haute teneur en polyphénols, confère de fortes sensations aux huiles qui en dérivent.

Dans le passé, les producteurs avaient l’habitude de recueillir les olives lorsqu’elles étaient complètement mûres et ils faisaient passer, par ailleurs, plusieurs jours avant de les moudre.
Ce faisant, l’huile produite apparaissait déjà dans un état d’oxydation avancée et donc il ne présentait que des très faibles tons amers et piquants en bouche. Aujourd’hui, de toute façon, à la lumière de nouvelle analyse de produit, il a été démontré que l’huile dérivée d’olives fraîchement noircies, de couleur verte / brunâtre et rapidement transformée en 12 à 24 heures, présente des qualités nutritionnelles plus élevées, même s’il a une saveur de plus en plus
forte.
Consciente des dernières recherches et en s’engageant dans la production d’un produit que soit il même gage de qualité, notre entreprise est capable d’offrir une huile avec des arômes frais et agréables. Grâce à un système de stockage et conditionnement optimale, il est capable d’offrir une huile d’olive

Amère et piquante: est-ce bonne ou mauvaise?

Ces notes très particulières de l’huile EVO ramènent incontestablement des bénéfices remarquables pour la santé. En plus de préserver l’huile, les polyphénols, y compris l’oleuropéine, ont également de puissants pouvoirs antioxydants sur notre corps. En effet, les polyphénols retardent le vieillissement cellulaire, réduisent les taux de mauvais cholestérol dans le sang (LDL), augmentent les niveaux de cholestérol positif (HDL) et préviennent la formation de radicaux libres. En outre, des études menées par l’Université de Bologne et l’Institut des sciences pharmacologiques de Milan ont montré que l’oleuropéine contribue à la libération d’oxyde nitrique qui, dans notre corps, effectue la très importante fonction de neurotransmetteur et de vasodilatateur, offrant des avantages non négligeables pour la santé cellulaire.

Bien sûr, il n’est pas facile de s’habituer à des sensations amères et piquantes, mais apprendre à diminuer la quantité d’extra vierge utilisée pour aromatiser nos plats pourrait aider à habituer progressivement notre palais à des arômes légèrement plus forts. Notre entreprise, afin de satisfaire tous les goûts, cherche à créer un mélange moyennement fruité avec des tons amers et piquants moins marqués et un autre plus intense avec des tons plus accentués,
où le cultivar coratina joue le rôle de reine.

Cet article vous a-t-il été utile? Dites-nous vos commentaires!

Please follow and like us:
error